Chauffage aquarium

Pour préserver poissons d'eau douce et poissons d'eau de mer, un chauffage aquarium est indispensable, car la plupart des espèces supportent mal les variations de température. Un chauffage aquarium est donc avant tout destiné à maintenir une température constante, à fixer en fonction des espèces élevées.


Chauffage aquarium : pour les poissons

Pour les poissons d'eau douce, le chauffage aquarium doit conserver une température comprise entre 23 et 25°C, tandis que les poissons d'eau de mer sont à l'aise entre 25 et 27°C. La fourchette de température de confort pour les poissons est donc assez restreinte, et une panne de chauffage aquarium peut avoir des conséquences dramatiques assez rapidement : il convient donc de le choisir avec soin, puis de vérifier régulièrement que les températures correspondent bien à celles qui ont été demandées.


Peu utilisés, le chauffage aquarium par câbles chauffants (à prévoir au moment de la construction du sol) et le chauffage aquarium par résistances, avec ou sans thermostat sont réservés aux cas particuliers. À moins d'élever des poissons particulièrement résistants aux différences de température, mieux vaut éviter une résistance sans thermostat, qui n'est pas précis du tout. Et une résistance avec thermostat est un chauffage aquarium qui sera surtout utile à ceux qui ont un très grand bac, car plusieurs résistances peuvent se brancher sur un même thermostat.


Toutefois, le chauffage aquarium le plus utilisé et le plus pratique est le thermoplongeur. À brancher sur le secteur, le thermoplongeur doit être immergé dans le bac, et n'être en contact ni avec le fond ni avec les bords. Le thermostat est intégré au thermoplongeur et se règle avec une mollette. Ce chauffage aquarium garantit une précision à 0,5°C pour le réglage de la température.